Allaitement : les bons choix nutritionnels - Green Me Baby
Pendant la durée de l’allaitement, le bébé est exclusivement nourri par le lait maternel. Il va de soi que l’état nutritionnel de la maman est primordial étant donné que tout passe dans le lait : aussi bien les nutriments que les saveurs !
nutrition, allaitement, bébé, naturel, bien manger, allaiter, alimentation nourrisson
21816
post-template-default,single,single-post,postid-21816,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Allaitement : les bons choix nutritionnels

allaitement et alimentation - Green Me Baby

Allaitement : les bons choix nutritionnels

Si comme 80% des femmes en Belgique, vous avez opté pour l’allaitement, vous n’êtes pas sans savoir qu’il ne faut pas manger pour deux mais manger deux fois mieux (comme pour la grossesse) ! Pour assurer un bon allaitement, il faudrait prévoir 500 calories supplémentaires (soit environ 2500 calories par jour).

Cependant, parler de calories ne veut pas dire grand-chose s’il s’agit de calories « vides », c’est-à-dire qui n’apportent aucun micro et/ou macro nutriment.

Lorsqu’on allaite, il faut privilégier les aliments composés de bonnes graisses en variant les huiles végétales (olive, colza, noix, pépin de raisin etc.), en consommant des poissons gras (saumon, sardines,…), des fruits secs et des produits laitiers entiers.

Autre besoin essentiel du nouveau-né : l’apport en protéines d’origine animale. Ici aussi, la variété est de mise : viande rouge une fois par semaine pour l’apport en fer, viandes blanches, poissons, œufs…
L’apport en protéines végétales est également intéressant à condition de privilégier les bonnes associations : légumineuses et céréales au cours du même repas.

Ajoutez à cela des céréales non raffinées pour l’apport en glucides (quinoa, riz complet, pâtes complètes, sarrasin, pain au levain,…) et bien entendu, un maximum de fruits et de légumes de saison pour l’apport en vitamines et en minéraux.

Top 10 des aliments à privilégier

  • les céréales,
  • les légumes,
  • les produits laitiers,
  • les fruits,
  • les viandes,
  • les poissons,
  • les œufs,
  • les huiles végétales,
  • le beurre,
  • les oléagineux.

 

Aliments à éviter

  • L’alcool,
  • Le café,
  • Le chocolat, les produits laitiers, les choux et les fruits acides (qui peuvent donner des coliques à certains bébés. Testez et vous vous rendrez vite compte si votre enfant les digère mal : il va pleurer et avoir mal au ventre après la tétée, c’est ce qu’on appelle les coliques).
  • Et bien sûr, tout ce qui n’est pas « sain » et qui contient des graisses trans, colorants, sucres raffinés,…

 

Vous aurez compris que l’allaitement ne rime pas avec régime drastique : vous aurez besoin d’énergie pour produire un lait riche qui permettra à votre bébé de grandir correctement.

Perrine Leempoel

Perrine Leempoel